Fermer
Veuillez choisir votre langue

Cette page n'existe pas dans cette langue

Trouvez le site Web Coloplast de votre pays

Introduction

Dans cette section, vous trouverez une vue d'ensemble pratique des principales questions sur la chirurgie de stomie. Vous y trouverez une brève description des structures anatomiques et des organes touchés, des complications fréquentes auxquelles vos patients pourraient faire face après la chirurgie, et des conseils et outils utiles. 

 


Préparez vos patient avec succès

Évaluer la qualité de vie des personnes stomisées

Évaluer la qualité de vie des personnes stomisées

L’outil Stoma Quality of Life (Stoma-QoL) est un questionnaire simple et validé pouvant servir à mesurer la qualité de vie des personnes stomisées et à identifier les problèmes qui peuvent être source d'anxiété et de préoccupations. Outil Stoma Quality of Life
Fermer

Évaluer la qualité de vie des personnes stomisées

Les personnes stomisées peuvent avoir de nombreuses préoccupations : peur des fuites, gêne liée à leur corps, peur de devenir un fardeau pour la famille et les amis. Lorsque ces préoccupations empêchent ces personnes de faire ce qu'elles aiment, leur qualité de vie est alors menacée.

Grâce au questionnaire Stoma-QoL, les professionnels de la santé disposent dorénavant d'un langage commun qui leur permet d'évaluer la qualité de vie des personnes stomisées. Vous pouvez utiliser l’outil pour évaluer la qualité de vie d'une personne au fil du temps, ou pour comparer la qualité de vie entre les patients.

L’outil Stoma-QoL est :

  • Conçu expressément pour les personnes stomisées : toutes les questions sont basées sur des informations fournies par des patients stomisées.
  • Validé : il a été testé auprès de personnes stomisées dans différents pays.
  • Fiable : il a été pondéré pour mettre l’accent sur les problèmes les plus importants pour la qualité de vie des répondants.
  • Multiculturel : il a été traduit en 16 langues.
  • Simple : 5 à 10 minutes suffisent pour répondre au questionnaire.

Télécharger l'outil :

Anglais

Tchèque

Danois

Hollandais

Français

Allemand

Islandais

Italien

Japonais

Coréen

Norvégien

Polonais

Portugais

Slovaque

Espagnol

Suédois

Fermer

Anatomie de base

Le système digestif

Le système digestif

Le système digestif est l’un des principaux systèmes d’organes du corps. Le tube digestif veille à la digestion et à la transformation des aliments. En savoir plus sur le système digestif
Fermer

Anatomie et physiologie des systèmes digestif et urinaire

Le système digestif

 
Le tube digestif s’étend sur environ neuf mètres à partir de la bouche jusqu’à l’anus, il et est divisé en différentes sections. Chaque section transforme les aliments d’une manière spécifique afin de les préparer pour la section suivante du tube digestif, jusqu'à ce qu'ils soient finalement expulsés sous forme de matières fécales.

Les fonctions du système digestif :

  • Décomposition mécanique et chimique des aliments en nutriments de base
  • Absorption des nutriments dans le sang
  • Traitement et élimination des déchets

Un certain nombre d’organes fonctionnent en parallèle au système digestif, produisant des fluides et des enzymes qui contribuent à la digestion :

  • Les glandes salivaires dans la bouche
  • Les sucs gastriques dans l’estomac
  • Le foie et la vésicule biliaire
  • Le pancréas

 

Le système gastro-intestinal comprend :

  • La bouche
  • L’œsophage
  • L’estomac
  • L’intestin grêle : jéjunum et iléon
  • Le gros intestin : côlon
  • Le rectum
  • L’anus

 

La paroi intestinale est composée de plusieurs couches

 

Chez un adulte, l’intestin grêle mesure de 5 à 7 mètres de longueur. Il est divisé en trois grandes parties :

  • Le duodénum
  • Le jéjunum
  • L’iléon

Le jéjunum et l’iléon sont reliés à la paroi abdominale par le mésentère. Le mésentère contient des artères, des veines et des vaisseaux lymphatiques qui assurent le transport de l’oxygène et des nutriments vers et à partie de l’intestin grêle.

 

Chez un adulte, le gros intestin mesure de 1 à 2 mètres de longueur. Il est divisé en six parties :

  • Le côlon ascendant
  • Le côlon transverse
  • Le côlon descendant
  • Le côlon sigmoïde en forme de S
  • Le rectum : partie terminale du tube digestif. Les selles sont recueillies dans l’ampoule rectale. Lorsque l’ampoule est pleine, l’envie de déféquer se fait sentir.
  • L’anus : orifice terminal du système digestif
Fermer
Le système urinaire

Le système urinaire

Le système urinaire est un autre des principaux systèmes d’organes du corps. Les voies urinaires participent à l’équilibre hydrique et électrolytique à l’excrétion de l’urine. En savoir plus sur le système urinaire
Fermer

Le système urinaire

Le système urinaire

La principale fonction du système urinaire est de produire et de drainer l’urine, éliminant les déchets et régulant l’équilibre hydrique du sang. La totalité du système urinaire est située derrière le tube digestif.

 

Le système urinaire comprend :

  • Les deux reins
  • Les deux uretères
  • La vessie
  • L’urètre

Les reins sont deux structures en forme de haricot qui filtrent le sang en permanence. Ils permettent ainsi d’éliminer les déchets et l'excédent d’eau, et de contrôler l’équilibre hydrique et électrolytique. Ce processus de filtration entraîne la production d’urine.

 

Les uretères sont des canaux transportant l’urine des reins jusqu’à la vessie.

 

La vessie a une double fonction. Il s’agit à la fois d’un réservoir où est stockée l’urine et d’une pompe qui expulse l’urine hors du corps. Le muscle de la paroi urinaire expulse l’urine hors de l’organisme.

 

L’urètre est un canal reliant la vessie à l’extérieur de l’organisme.

Fermer

Interventions chirurgicales de base

Chirurgie de colostomie

Chirurgie de colostomie

Une colostomie est une ouverture créée chirurgicalement dans une partie du gros intestin. Elle peut être permanente ou temporaire, selon le processus de la maladie. Chirurgie de colostomie
Fermer

Chirurgie de colostomie

Création d’une stomie

Colostomie

Au cours d’une chirurgie de colostomie, une partie du côlon est amenée à la surface de l'abdomen pour former la stomie. La colostomie est généralement, (mais pas toujours) créée du côté gauche de l'abdomen. La consistance de l'effluent dépend de l'endroit où est située la colostomie :

  • Colostomie du côlon ascendant : La consistance de l'effluent peut varier de liquide à pâteuse, et ces effluents peuvent irriter la peau.
  • Colostomie du côlon transverse : L'effluent est plus ou moins formé.
  • Colostomie du côlon descendant ou sigmoïde : L'effluents est formé.

 

Puisqu'une stomie ne comporte aucun muscle pour contrôler la défécation, l'effluent qu'elle produit doit être recueilli au moyen d'un sac de stomie.

 

Il existe deux types de chirurgie de colostomie : la colostomie terminale et la colostomie en boucle.

 

Colostomie terminale
Si une section du gros intestin (côlon) ou le rectum ont été retirés, la partie du gros intestin restante est amenée à la surface de l’abdomen pour former une stomie. Une colostomie terminale peut être temporaire ou permanente. La colostomie temporaire est envisagée dans les cas où la partie de l’intestin lésée a été retirée et la partie restante doit être mise au repos avant que les extrémités soient réunies. La solution permanente est choisie lorsqu’il est trop risqué ou impossible de réunir les deux parties de l’intestin.

 

Colostomie en boucle
Lors d’une colostomie en boucle, l'intestin est amené au-dessus du niveau de la peau où il est le plus souvent maintenu en place au moyen d’une tige pour stomie. Une ouverture est pratiquée dans l'anse de l'intestin exposée, et les extrémités sont ensuite repliées et cousues à la peau. Ainsi, une stomie en boucle se compose en fait de deux stomies (stomie à double canon), qui sont réunies. La colostomie en boucle est habituellement une mesure temporaire réalisée dans des situations de soins aiguës. Elle peut également être effectuée afin de protéger une suture chirurgicale dans l’intestin.

Fermer
Iléostomie

Iléostomie

Une iléostomie est une ouverture créée chirurgicalement dans le petit intestin, ou iléon, dont les effluents ont une consistance variant de liquide à pâteuse. Chirurgie d'Iléostomie
Fermer

Chirurgie d'Iléostomie

Iléostomie

Lors d’une chirurgie d'iléostomie, une partie de l'intestin grêle appelée l’iléon est amenée à la surface de l'abdomen pour former la stomie Une iléostomie est généralement pratiquée lorsque la partie terminale de l’intestin grêle est lésée, et est généralement placée du côté droit de l'abdomen. L'iléostomie peut être permanente ou temporaire, selon le processus de la maladie.

 

La consistance des selles varie de liquide à pâteuse, et celles-ci peuvent contenir des enzymes qui irritent la peau péristomiale. Puisqu'une stomie ne comporte aucun muscle pour contrôler la défécation, l'effluent qu'elle produit doit être recueilli au moyen d'un sac de stomie.

 

Il existe deux types différents d’iléostomie :

Iléostomie terminale

Iléostomie terminale

L’iléostomie terminale est réalisée lorsqu'une partie du gros intestin (côlon) est retirée (ou doit simplement être mise au repos) et que l’extrémité de l'intestin grêle est amenée à la surface de l'abdomen pour former une stomie. Une iléostomie terminale peut être temporaire ou permanente.

L'iléostomie temporaire est pertinente dans les cas où la partie lésée de l'intestin a été retirée et la partie restante doit être mise au repos avant que les extrémités soient réunies. Une solution permanente est choisie lorsqu’il est trop risqué ou impossible de réunir les deux parties de l’intestin.

Iléostomie en boucle

Iléostomie en boucle

Lors d’une iléostomie en boucle, une boucle de l’intestin grêle est amenée au-dessus du niveau de la peau et maintenue en place au moyen d’une tige pour stomie Une ouverture est pratiquée dans la l'anse de l'intestin exposée, et les extrémités sont ensuite repliées et cousues à la peau. Ainsi, une stomie en boucle se compose en fait de deux stomies  qui sont réunies.

Une iléostomie en boucle est généralement temporaire et effectuée pour protéger une suture chirurgicale dans l’intestin. Si l’iléostomie est temporaire, elle sera refermée ou retirée lors d’une opération ultérieure.

 

Fermer
Chirurgie d'urostomie

Chirurgie d'urostomie

Une urostomie (ou conduit iléal) est formée au moyen d'une partie de l'intestin grêle. Les urètres sont chirurgicalement  reliés à un segment de l'intestin grêle, appelé « conduit ». Chirurgie d'urostomie
Fermer

Chirurgie d'urostomie

UrostomieUrostomie

Si la vessie ou le système urinaire est endommagé ou atteint d'une maladie, et si le patient est incapable d'uriner normalement, il faut procéder à une dérivation urinaire. C'est ce qu'on appelle une urostomie, un conduit iléal ou une vessie de Bricker.

Une partie isolée de l’intestin est amenée à la surface de la partie droite de l’abdomen et l’autre extrémité est cousue. Les urètres sont débranchés de la vessie et raccordés à la section isolée de l'intestin. Comme cette partie de l'intestin est trop petite pour servir de réservoir, et qu'elle ne comporte aucun muscle ni valve pour contrôler la miction, votre patient aura besoin d'un sac d'urostomie pour recueillir l'urine.

Fermer

Outil « Ostomy Skin Tool »

Une occasion unique d’évaluer l'état de la peau péristomiale de façon standardisée


Conçu pour et par des infirmières stomothérapeutes

Outil « Ostomy Skin Tool »L'outil Ostomy Skin Tool a été élaboré en partenariat avec le comité consultatif professionnel international de Coloplast, qui regroupe des infirmières stomothérapeutes hautement qualifiées de 12 pays différents.

 

L’outil a été développé pour l'étude DialogueStudy, une étude clinique mondiale visant à évaluer l’état de la peau péristomiale au fil du temps. Il a été testé dans la pratique par les membres du comité consultatif international de Coloplast et certains de leurs collègues avant d’être inclus dans l'étude DialogueStudy. 


L'outil Ostomy Skin Tool comprend deux parties : le score DET et le guide de diagnostic AIM.

 

Comme il s’agit d’un nouvel outil standardisé permettant d'évaluer l'état de la peau péristomiale au fil du temps, il est essentiel de comprendre comment l'outil Ostomy Skin Tool fonctionne et d'en démontrer la reproductibilité des résultats.

Pour faire l'essai de la version en ligne de l'outil Ostomy Skin Tool, cliquez simplement sur le drapeau britannique ci-dessous pour commencer. Drapeau britannique

Complications associées à une stomie

Troubles de la peau péristomiale

Les troubles de la peau péristomiale constituent la complication la plus fréquente chez les personnes stomisées. Ils totalisent le tiers des visites chez une infirmière stomathérapeute. La cause la plus fréquente est une irritation chimique due à une fuite. Outils facilitant une évaluation précise et un traitement approprié
Fermer

Troubles de la peau péristomiale

Il est essentiel de surveiller la peau péristomiale, déjà dès la phase postopératoire, afin de s’assurer que celle-ci reste saine et, lorsqu'elle est affectée d'un trouble quelconque, de s’assurer qu’un traitement approprié et cohérent peut être initié immédiatement.

 

L’outil Ostomy Skin Tool a été élaboré en partenariat avec les infirmières stomothérapeutes du comité consultatif international de Coloplast afin de garantir une évaluation exacte de la peau péristomiale.

 

Il comprend deux parties : le score DET et le guide AIM :

  • Le score DET (Décoloration, Érosion et prolifération des Tissus) est un moyen standardisé et validé d’évaluer la peau péristomiale grâce à une série d’observations objectives.
  • Le guide AIM (évaluation, Intervention et Monitorage)  propose une catégorisation des troubles de la peau péristomiale selon leur cause et offre des conseils sur les soins. Le guide est fondé sur une analyse exhaustive de la littérature.

 

Cet outil est conçu pour vous aider à :

  • Évaluer la peau péristomiale au moment de l’examen grâce au score DET validé
  • Déterminer l'appareillage et la routine de soin de la peau péristomiale les plus appropriés
  • Vous donner, à vous et à vos collègues, un langage commun permettant de décrire les affections de la peau péristomiale 
Fermer

61 % des patients éprouvent des affections de la peau péristomiale.

L'étude DialogueStudy a permis d'apprendre que 61 % des patients présentent une affection de la peau péristomiale. Voici un aperçu de la prévention et de la prise en charge de certaines des affections de la peau péristomiale les plus fréquentes. Affections fréquentes de la peau péristomiale
Fermer

Affections de la peau péristomiale

HyperplasieHyperplasie (lésions pseudoverruqueuses)

Plus souvent observée dans les cas d'urostomie. Les lésions verruqueuses sont habituellement attribuables au contact prolongé entre l'urine et la peau.

 

 

Prévention :

  • Découpe correctement le protecteur cutané à la taille de stomie.
  • Vérifier la présence de fuite. Examiner si le protecteur cutané est érodé au moment du retrait  et ajuster le temps de port en conséquence.
  • Envisager l'utilisation d'un protecteur cutané à port prolongé.
  • Lorsque la stomie est à l'égalité de la peau ou rétractée, envisager l'utilisation d'un protecteur cutané convexe.
  • Utiliser un sac doté d'une valve anti-refoulement intégrée pour éviter que l'urine n'entre en contact avec la stomie.
  • Utiliser un système de drainage externe pendant la nuit.

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Déterminer la cause sous-jacente
  • Modifier l'appareillage de stomie
  • Vérifier le pH de l'urine pour en évaluer l'acidité
  • Les soins recommandés par le médecin peuvent comprendre l'application de compresses de vinaigre blanc ou l'utilisation d'un protecteur cutané de typeColly-Seel sur les lésions verruqueuses, jusqu'à ce que l'état du patient s'améliore.

 


 

CandidoseInfections fongiques (Candida / levures)

Candida est une levure commune de la flore cutanée qui se développe dans les endroits sombres et humides, comme sous un protecteur cutané de stomie. L'éruption prend d'abord la forme de pustules, avant de se transformer en un érythème bombé au contour irrégulier entouré de lésions satellites. Les patients peuvent se plaindre de démangeaisons ou d'une sensation de brûlure. Les facteurs prédisposants comprennent un traitement antibiotique, le diabète ou l'immunosuppression.

 

Prévention :

  • Utiliser un appareillage de stomie bien adapté 
  • Éliminer la cause de l'humidité : inspecter l'appareillage de stomie pour y déceler des signes de fuites.
  • Après un bain, assécher complètement la peau et l'appareillage de stomie.
  • Évaluer le temps de port en examinant le degré d'érosion de la barrière cutanée lors du retrait  

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Déterminer la cause sous-jacente
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager la technique de l'encroûtement en utilisant une poudre antifongique au lieu d'une poudre de stomie (en obtenant d'abord une ordonnance de votre médecin).
  • Le médecin pourrait recommander un traitement systémique si plus d'une partie du corps est touchée.
  • Le contrôle de la glycémie peut aussi être envisagé.

 


 

FolliculiteFolliculite

La folliculite est l'inflammation d'un follicule pileux. Elle est souvent attribuable à une bactérie, comme Staphylococcus aureus, Streptococcus ou Pseudomonas aeruginosa. Les facteurs prédisposants comprennent un traitement antibiotique, le diabète ou l'immunosuppression.

 

 

Prévention :

  • Retirer doucement le protecteur cutané pour éviter d'endommager la peau.
  • Raser les poils dans la direction de la pousse, mais en vous éloignant toujours  de la stomie.
  • Utiliser un rasoir électrique.
  • Nettoyer, rincer et assécher complètement la peau avant de mettre en place un nouvel   appareillage de stomie.

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Déterminer la cause sous-jacente
  • Éviter de raser les poils dans la zone affectée; couper les poils seulement
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager la technique de l'encroûtement en utilisant une poudre de stomie ou une poudre antifongique, en présence d'une éruption fongique (en obtenant d'abord une ordonnance de votre médecin).

 


 

Lésion d'origine mécaniqueLésion d'origine mécanique

Une lésion d'origine mécanique désigne une lésion ou l'arrachage de la peau attribuable à la pression, à la friction ou au cisaillement. Les facteurs contributifs comprennent : Retrait traumatique du protecteur cutané, nettoyage vigoureux de la peau péristomiale ou appareillage de stomie mal adapté.

 

 

Prévention :

  • Nettoyer délicatement la peau péristomiale
  • Retirer le protecteur cutané dans le sens de la pousse des poils, au moyen de la technique « pousser-tirer »
  • Utiliser de l'eau chaude ou un dissolvant d'adhésif pour retirer le protecteur cutané, au besoin
  • Vérifier l'appareillage de stomie s'assurer qu'il est bien ajusté

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager d'utiliser la technique de l'encroûtement

 


 

Dermatite de contact irritantDermatite de contact irritant

Hypersensibilité aux agents chimiques  tels que l'effluent de la stomie ou les   savons ou aux adhésifs, qui se traduit par une  réaction inflammatoire. Associée à un érythème  bien délimité, à de l'oedème ou à une perte d' épiderme. Un prurit, un encroutement,  un suintement ou une sécheresse cutanée  peuvent aussi être présents. 

 

 

Prévention :

  • Mesurer et découper l'ouverture du protecteur cutané selon les dimensions de la stomie.
  • Changer le protecteur cutané selon l'horaire.
  • Changer immédiatement le protecteur cutané en cas de sensation de brûlure, d'irritation ou de signes de fuite.
  • Examiner le protecteur cutané pour déceler les zones d'érosion lors du retrait.
  • Restreindre l'application de produits sur la peau.

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Déterminer la cause sous-jacente
  • Utiliser un protecteur cutané de la taille appropriée et envisager l'utilisation d'un protecteur convexe ou d'une ceinture.
  • Envisager l'utilisation d'un protecteur cutané à port prolongé.
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager d'utiliser la technique de l'encroûtement.

 


 

Dermatite irritante allergiqueDermatite irritante allergique

Réaction immunologique attribuable à l'exposition à un allergène. Associée à des zones d'érythème pouvant correspondre à la surface de contact.

 

 

Prévention :

  • Restreindre l'application de produits sur la peau.
  • Appliquer un nouveau produit à la fois pour évaluer la réaction du patient.

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Éliminer tout allergène connu ou soupçonné; changer de type d'appareillage de stomie ou éliminer tout produit non essentiel
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager d'utiliser la technique de l'encroûtement.

 


 

Pyodermite phagédéniquePyodermite phagédénique

Maladie inflammatoire rare de la peau d'étiologie inconnue et qui est observé chez les patients atteints d'une maladie inflammatoire de l'intestin. Les lésions sont ulcérées, avec un pourtour variant de rouge sombre à pourpre. Les lésions peuvent être douloureuses.

 

 

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Traiter la maladie ou l'infection sous-jacente selon les directives du médecin.
  • Soulager la douleur ulcéreuse selon les directives du médecin.
  • Envisager l'utilisation de stéroïdes, selon les directives du médecin.
  • Utiliser un protecteur cutané souple, avec un adhésif doux.
  • Si la peau est humide ou suintante, envisager d'utiliser la technique de l'encroûtement
  • Les soins des plaies peuvent être ordonnés par le médecin et ils seront déterminés selon le niveau de drainage et la profondeur de la plaie
Fermer

Les défis d'une stomie

Outre la peau péristomiale, l'état de la stomie peut aussi présenter certains défis à l'obtention d'une bonne étanchéité. Les défis fréquents d'une stomie
Fermer

Les défis fréquents d'une stomie

ProlapsusProlapsus

Un prolapsus se produit lorsque l'intestin se télescope par la stomie, de sorte que celle-ci s'allonge. Cela est plus fréquent avec les colostomies en boucle. Les facteurs contributifs comprennent : Ouverture de la paroi abdominale supérieure à la taille de l'intestin, accroissement de la pression abdominale et faible tonus abdominal.

 

 

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Demander au patient d'éviter toute prise de poids et de faire régulièrement de l'exercice pour  améliorer le tonus abdominal
  • Envisager d'utiliser une tige de soutien pour le prolapsus
  • Reconsidérer l'appareillage de stomie
  • Utiliser un sac plus grand pour accommoder la longueur accrue de la stomie
  • Mesurer la base de la stomie lorsque celle-ci est la plus saillante  (en position assise)
  • Découper l'ouverture du protecteur cutané en tenant compte de sa plus grande taille
  • Utiliser un protecteur cutané souple et plat
  • Demander au patient d'aviser le médecin au moindre signe ou symptôme  d'obstruction et d'ischémie

 


 

Hernie péristomiale

Hernie péristomiale

Se produit en raison d'une faiblesse de la couche musculaire de la paroi abdominale, qui permet à l'intestin de ressortir à travers les muscles. Les facteurs contributifs comprennent une trop grande ouverture du fascia autour de la stomie, un mauvais tonus musculaire ou le positionnement de la stomie à l'extérieur du muscle droit.

 

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Mesurer la stomie lorsque le patient est assis et que la stomie est à sa plus grande  taille
  • Utiliser un système une pièce ou un système deux pièces doté d'un couplage adhésif qui qui offre plus de souplesse et s'adapte aux contours de  l'abdomen
  • Considérer une ceinture pour hernie, pour un soutien accru
  • Demander au patient d'éviter une prise de poids excessive 

 


 

Séparation cutanéomuqueuse Séparation cutanéomuqueuse

La suture qui joint la stomie à la peau est appelée jonction cutanéomuqueuse Lorsque la jonction se sépare partiellement ou complètement de la peau, on parle d'une séparation cutanéomuqueuse. Les facteurs contributifs comprennent une infection de la ligne de suture et retard de la cicatrisation attribuable à une maladie ou aux corticostéroïdes.

 

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Les soins des plaies peuvent être ordonnés par le médecin  et ils seront déterminés selon le niveau de drainage et la profondeur de la plaie
  • Changer l'appareillage de stomie au besoin pour prodiguer les soins de plaie

 


 

 

NécroseNécrose

Se produit lorsque le débit sanguin qui alimente la stomie diminue, affectant sa viabilité. Les facteurs contributifs comprennent l'œdème de la paroi intestinale, une tension extensive sur le mésentère, l'obésité et des sutures trop serrées ou trop rapprochées. La nécrose se produit habituellement dans les cinq jours suivants l'opération.

 

 

Prise en charge :

  • Consulter un médecin ou une infirmière stomothérapeute
  • Utiliser un système de stomie deux pièces transparent pour faciliter  l'inspection de la stomie.
  • Choisir une taille de protecteur cutané appropriée pour éviter la constriction.
  • Modifier la taille du protecteur cutané lorsque le tissu nécrosé s'affaisse et que la stomie  se contracte.
  • Utiliser un appareillage de stomie désodorisant lors de la desquamation du tissu nécrotique , au besoin.
  • Évaluer la présence de sténose à mesure que la lésion guérit.
 
Fermer
Fermer

Demande d'echantillons gratuits

Votre demande nous a bien été transmise

Merci

Afficher version PC